Lunettes

Lunettes bretonnes

Des lunettes bretonnes à base d’algues

Nom d’un biniou ! Le chouchen serait-il monté à la tête des opticiens bretons ? C’est la question que l’on est en droit de se poser en découvrant le matériau privilégié par la société nantaise Naoned pour fabriquer ses nouvelles lunettes : l’algue brune.

Un choix éco-responsable

En Bretagne, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées… et la mer. Qui regorge d’algues auxquelles personne n’a cherché à trouver d’usage plus sophistiqué que le bain de thalassothérapie. Pourtant, c’est en utilisant plus de 90% d’algue et un peu de polypropylène naturel que l’on peut former un matériau suffisamment solide pour constituer des montures de lunettes. C’est à la société Algopak que l’on doit cette découverte.

Le résultat est cher, mais résolument écologique, et se présente en alternative à l’acétate de cellulose, l’alliage utilisé le plus couramment pour les montures de lunettes. Il s’agit d’un plastique composé de coton et de pétrole.

Breton avant tout

Comme pour les boissons Breizh, l’identité bretonne s’affiche avec force dans ce produit innovant. Les collections sont baptisées Karaez, Kemper ou encore Roazhon, mais seront diffusées partout en France, notamment à Bordeaux et Lille où les opticiens ont passé de larges commandes.

Les premiers modèles ne seront livrés qu’à partir de janvier 2016, et le fameux matériau ne sera utilisé que pour le contour du verre. Mais à terme, la marque projette de produire des montures fabriquées à 100% à l’aide d’algues. C’est du moins ce qui a été annoncé en septembre dernier au Salon International de la Lunetterie à Paris.

 

Lunettes bretonnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *