Imprimante 3D

Lunettes et impression 3D

La création de lunettes de mode est aujourd’hui aussi constante que celle des vêtements, la mode évolue et les lunettes d’hier doivent être remplacées. Les technologies de fabrication sont nombreuses et une nouvelle technologie fait son apparition.

L’impression 3D

Cette nouvelle technologie permet de nouvelles réalisations qui n’étaient pas possibles avec les technologies précédentes. Ron Arad, grand designer et architecte a commencé à designer des lunettes pour PQ Eyewear puis D-Frame. Il a expliqué lors d’une interview pour 20/20 Europe qu’il croyait en cette technologie de Design sur du long terme.

Il a d’ailleurs utilisé cette technologie pour certaines de ses dernières réalisations, écartant l’artisanat malgré la valeur ajoutée reconnue par les acheteurs. Il reconnaît plusieurs avantages à cette technologie, à titre d’exemple les lunettes pourront être réalisées en une seule pièce, ce que d’autres technologies ne permettent pas.

Le designer a donc utilisé pour la réalisation de ces lunettes des joints souples plutôt que des charnières, en fait, ce qu’il appelle des joints souples sont des coupures dans la monture, entre la face et le début de la branche, ces coupures permettent une articulation. Le tout reste donc fait d’un bloc, Ron Arad emploie le terme « monolithique ».

Lunette imprimante 3D

L’impression 3D au cœur des nouvelles technologies

Ce créateur était en fait largement en avance quant à l’utilisation de cette technologie puisqu’il proposait déjà des produits imprimés en 2000. Il prônait d’ailleurs le slogan dont la traduction est : « Pas fait à la main, pas fait en Chine ». Plusieurs avantages ressortent globalement d’une production à l’imprimante 3D, le coût réduit par rapport à un produit fabriqué à la main, mais également l’intérêt que représente un produit créé sur le sol national du point de vue économique et écologique (moins de transport).

Les imprimantes 3D ont donc de grands avantages et devraient s’imposer naturellement dans de nombreux secteurs d’activités au fil des années. Elles commencent déjà à être intégrées dans les chaînes de conception de certaines entreprises de l’automobile, l’architecture, mais aussi dans le médical et l’aérospatial. Le mouvement ne devrait pas s’arrêter, d’autant que les nouveaux modèles ne se limitent plus au plastique mais au verre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *